Pour un café plus vert

Au bureau, un des grands sujets de conversation reste le café: lequel on boit, et maintenant, quelles capsules. Aussi tentantes qu’elles soient, par leur côté miniature, je les trouve trop polluantes. Même si la marque de Georges, pour ne pas la citer, propose maintenant de les rapporter pour les recycler, ça fait tout de même une démarche supplémentaire pour cet apport volontaire. Et en plus, entre temps, faut la place pour stocker toutes ses capsules vides.
Une collègue qui ne veut pas trop polluer a opté pour un porte-filtre et des filtres en papier recyclé.
Une mini cafetière à piston m’a semblé une bonne alternative. Comme ça je m’épargne l’étape du filtre (et le réapprovisionnement en filtres aussi). Et puis si on récupère le marc de café après l’avoir bu, on peut lui trouver encore d’autres usages, comme j’en ai déjà parlé

Publicités

À propos de amelie75

Maman au cube, je blogue mon cheminement en parentage qui a commencé à Paris et se poursuit au Québec.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :