Comment survivre à des enfants fatigués

Ce billet est inspiré par un excellent article de Jennifer McCormack invitée du site Kindred en début d’été.

Le sujet est donc, comment sortir indemne d’une journée avec des enfants fatigués. Ce qui peut vouloir dire surexcités, nerveux, grognons, pleureurs, etc.

Comme le souligne McCormack, la solution DVD permet d’acheter la paix un certain temps, mais une fois l’écran éteint, c’est souvent pire qu’avant.

Voici ce qu’elle propose:
– cuisiner le matin, de suite après le petit déjeuner, avoir de quoi nourrir la famille fatiguée, c’est le nerf de la guerre!
– les activités simples et manuelles sont précieuses: malaxer de la pâte à modeler, de l’argile permet aux petits nerveux de se calmer. Tous les jeux de motricité moyenne ou fine comme brasser des pâtes dans un bac, de l’eau aident également. Jouer dans le bain. Ou même laisser les enfants se salir, patouiller dans le bac à sable, ou gadouiller.
– avoir sous la main une liste de distractions favorites, et l’avoir écrite permet de la consulter rapidement quand tout le monde pète son câble. Pour de suite proposer une activité qui satisfasse toute la famille: découper et coller des images, faire des colliers de perles, baigner les poupées, laver des habits à la main (là on retrouve la patouille!). A chaque famille d’inventer la sienne et de la garder en évidence, à dispo.
– une boîte de jeux pour les jours pluvieux. McCormack met dans la sienne les jouets avec lesquels ses enfants jouent le moins, pour qu’ils aient la surprise de les retrouver les jours d’ennui.
– être présent: offrir 100% de son attention peut désamorcer des crises. Se mettre à hauteur d’enfant notamment pour les écouter. Laisser sonner le téléphone, éteindre l’ordinateur, et être là rien que pour eux peut faire des merveilles.
– veiller aux besoins d’activité et de repos. Vivant en ville, sortir est souvent une bonne solution avec des petites surexcitées, pour qu’elles dépensent leur énergie. Le plus efficace, c’est quand la sortie a un but précis, et physique: comme faire de la corde à sauter, ramasser les marrons, etc.
– proposer des aliments nutritifs: des fruits secs, des dates, du fromage et du pain, un gâteau maison. L’idée est d’éviter les sucres raffinés et du coup on zappe les aliments industriels qui en sont pleins. Et on oublie les sucreries. Bien sûr!

Publicités

À propos de amelie75

Maman au cube, je blogue mon cheminement en parentage qui a commencé à Paris et se poursuit au Québec.

2 réponses à “Comment survivre à des enfants fatigués

  1. Tout ça est tellement vrai !!cependant, il y a certains jours où il est très difficile de suivre ces conseils !on commence, on tente de se raisonner, de se zéfinier, mais en général, les enfants sont fatigués les jours où nous le sommes aussi, ce qui met d'autant plus nos nerfs à rude épreuve !!dans ces cas là, le mieux est de s'isoler 10 ou 15 minutes, puis de revenir pour suivre de nouveau les conseils listés !ce soir, ce fut un peu épique, au moment du repas, ils étaient fatigués par la reprise de l'école, ça s'est senti, même juste en sortant de l'école ! pour avoir le calme dans la voiture, il a fallu que je les menace de les mettre au lit après le gouter !dans le morceau "proposer des aliments nutritifs", à la partie "gâteau maison", je dirais même que leur faire mettre la main à la pâte, c'est un bon canalisateur, aussi !

  2. Merci Orane! En fait, plus on anticipe, mieux on traverse la tempête. ;)Et en effet la cuisine avec son aspect patouille est un bon moyen de calmer tout le petit monde, tout en le nourrissant correctement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :