Tupaia, Maman bricole

Je suis heureuse de laisser la parole pour ce nouveau portrait de maman à celle qui est si active, et le montre bien dans son blog créatif, Tupaia de Maman Bricole.


En tant que maman à la maison, comment envisages-tu vie professionnelle et vie de famille?
Depuis la naissance de mon premier enfant, j’ai pris un congé parental afin de profiter au maximum de ses premiers instants de vie et de ses apprentissages. Mon métier (professeur des écoles) me le permettait de façon assez facile, et je n’ai eu aucun scrupule à le faire. Puis j’ai déménagé, enchainé sur une nouvelle grossesse et re-déménagé, donc mon congé parental a été prolongé et c’est finalement une belle opportunité que de pouvoir profiter ainsi des enfants, mais aussi de notre famille.

Comment as-tu fait le choix de mettre en pause ton activité professionnelle pour t’occuper de ta famille? facile ou pas facile?
Dans un premier temps, je dirais « pas facile » car c’est quand même un sacrifice financier et il y a une certaine pression sociale sur « que fais-tu? tu ne t’ennuies pas? tu prends du temps pour toi etc… » j’ai souvent ressenti l’impression que la qualité de ce que l’on fait est en mesure de ce que l’on gagne et du nombre de personnes que l’on rencontre. Je pensais à la base ne prendre qu’un an de congé à la naissance de chaque enfant, et finalement les événements ont fait que je le suis depuis 2 ans et demi! Mon mari m’a toujours dit que c’était à moi de choisir, qu’il n’avait rien à m’imposer sinon d’être heureuse dans le choix que je ferais (il est cool hein!!!). A présent, ce congé pour éduquer mes pitchounes s’impose comme une évidence: instruire les enfants des autres, ou faire grandir les miens? Le choix est fait! J’ai la chance de pouvoir quand même rencontrer beaucoup de personnes, de lier de bonnes amitiés, donc je ne pense pas que ce congé soit une diète en relations sociales, bien au contraire, dans mon cas je les trouve plus « vraies » que les relations professionnelles… Il m’arrive de penser à mon métier, ou à une éventuelle reprise, mais je ne regretterais pas ces années at home où l’épanouissement personnel n’a pas manqué!

-Des conseils pour les jeunes mamans qui hésitent ou s’apprêtent à reprendre leur activité?
Le premier consei,l c’est déjà de savoir ce qu’on veut soi-même, où trouve-t-on le meilleur équilibre, où se sent-on le mieux moralement, physiquement (ça compte!), où en sont les enfants, sont-ils des angoissés, à particularités ou très autonomes? Mais aussi essayer d’en parler avec le conjoint: il faut que la solution trouvée corresponde à tous les deux… Et sinon, pourquoi pas le temps partiel quand c’est possible? Cela peut être un bon compromis aussi… La situation financière compte également, bien sûr, mais à chacun de voir quels sont ses besoins et priorités. Ensuite il peut y avoir une angoisse de la reprise, il faut parfois franchir le pas et ensuite « ça roule ». Pour d’autres c’est un peu plus dur…

Une figure qui t’inspire en matière de maternage? une bonne marraine?
Pas facile de répondre à cette question mais je répondrais ma Maman, car très jeune déjà elle m’a appris les bases pour s’occuper d’un bébé, et a fait mon éducation maternelle très naturellement en quelque sorte. Je pense beaucoup à elle quand je m’occupe de mes enfants en me disant que tant de jeunes filles, tant de mamans n’ont pas eu cette chance et que ça doit beaucoup leur manquer. Du coup, très jeune, j’ai aimé m’occuper des petits, et à 9 ans changer une couche n’était pas un problème… quant à allaiter, c’était tout naturel… Une fibre maternelle qu’elle m’a donné et qui est certainement aujourd’hui un des fondements de mon caractère!

Sur ton blog tu présentes tes bricolages de maman. Comment est née cette aventure blogeusque?
Depuis très jeune, j’aime bricoler, manier du matériel pour créer, chercher, tâtonner… et produire! Un jour on m’a demandé de réaliser un collier, j’ai dû envoyer des photos, et comme la personne voulait voir plusieurs modèles, je me suis dit, autant mettre ce que je fais sur un blog, ça peut servir à d’autres… et puis, de semaine en semaine le blog, s’est étoffé, je suis passée des perles à la couture, à la broderie, à la peinture… et ça continue, je bricole je bricole… grâce aussi aux gentilles personnes qui s’intéressent à mon travail et pour qui je fais quelques réalisations! Et quand on commence ça devient passionant, on se prend au jeu et on a envie de s’améliorer, pour soi c’est sur, mais aussi pour les autres pour qui on travaille. J’ai toujours une pensée particulière pour ceux qui porteront mes ouvrages. Bref, je crois que l’aventure de Maman Bricole n’est pas encore terminée!!!

Publicités

À propos de amelie75

Maman au cube, je blogue mon cheminement en parentage qui a commencé à Paris et se poursuit au Québec.

5 réponses à “Tupaia, Maman bricole

  1. j'aime bien tes interviews, c'est très intéressant de pouvoir lire différents points de vue !merci et à bientôt

  2. Merci Quit!! Que toutes mes interviewées soient remerciée aussi! En plus, c'est toujours un vrai plaisir.Bientôt ton tour?? 😉

  3. J'aime beaucoup les réflexions de tupaia, qui me paraissent très sages ! Un discours en vérité et tout en nuances, bravo.Merci Amé de continuer ces interviews, qui permettent aux interviewés de prendre du recul par rapport à leur vie quotidienne et à leur choix ; et à ceux qui les lisent, qui peuvent à leur tour avoir des pistes pour continuer leur réflexion sur ce sujet (toujours en mouvement)

  4. J'aime toujours autant lire tes interview

  5. Merci Orane, alors il faut que j'en prépare d'autres! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :