Science vs Supernanny

Amelia Hill signe un article dans l’Observer opposant l’auteur Margot Sunderland à la supernanny britannique.

Je ne puis que partager sa conclusion:

« Parents need to have confidence to listen predominantly to themselves and to their child because they know their child best, and the worst thing for a child is to have a paranoid parent too nervous to respond naturally. »

Les parents doivent se faire confiance et s’écouter avant tout, ainsi que leur enfant. Car ce sont eux qui connaissent le mieux leur enfant, et la pire chose pour un enfant est un parent paranoïaque et trop nerveux pour lui répondre de façon naturelle.

La traduction, c’est Bibi, alors si des anglicistes trouvent que j’ai trahi l’auteur, qu’elles me corrigent 😉

Margot Sunderland, auteur de livres sur le parentage et le soutien des enfants, notamment marqués par la peur, et avec une faible estime personnelle a édité il y a 2 ans le titre:

« What Every Parent Needs to Know: The Incredible Effects of Love, Nurture and Play on Your Child’s Development », traduit en français en : » Un enfant heureux : Faites des choix éducatifs avertis grâce aux récentes découvertes scientifiques« 

NB: appréciez le glissement entre le titre original et sa traduction française…
Et la presse britannique parle pas mal d’elle en ce moment car j’avais déjà post ici il y a quelques jours un articles du Times, si j’ai bonne mémoire, parlant de ses recherches sur le sommeil.

Je sens que je vais lire « What every parent need to know… » moi! 😉 Ce livre doit avoir bonne place dans la bibliothèque au rayon parentage.

Publicités

À propos de amelie75

Maman au cube, je blogue mon cheminement en parentage qui a commencé à Paris et se poursuit au Québec.

2 réponses à “Science vs Supernanny

  1. Oum

    En même temps qui faut-il écouter des parents? Le père ou la mère? Quand les deux ne sont pas d'accord sur l'interprétation des comportements/besoins de l'enfant… Pas facile moi je pense !

  2. Bonjour Oum, et merci de ton passage par ici.C'est un vrai débat ça! Je pense que chaque couple et chaque famille a sa réponse.Mais souvent les bébés expriment tellement clairement leurs demandes… des papas par exemple qui ne sont pas pour le cododo, si la maman dit:"ok, je l'endors dans sa chambre, mais c'est toi qui l'y rendort s'il se réveille,…" en général les pères eux aussi veulent dormir… et tout le monde finit bien tranquillement installé dans une chambre/un lit familial. Ce n'est qu'un exemple. Souvent vérifié ;)Enfin, selon moi, pour que ce soit viable au long terme, il faut que les besoins de tous les membres de la famille soit satisfaits. Les rediscuter, trouver des arrangements permet d'avancer ensemble. Il n'y a jamais seulement 2 solutions toutes faites et diamétralement opposées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :