Glagla, l’hiver est là

Une semaine entre -1 et -10°C, c’est certain, avec la nouvelle année, l’hiver s’est bien installé.

Avez-vous remarqué comme le froid change tout? les parents sont plus pressés sur le chemin de l’école, mais échangent tout de même quelques palabres avec le sourire, les sons semblent plus clairs dans la rue, et les trottoirs blanchissent, que ce soit avec la neige, ou à cause du sel.
Mais le plus dur, c’est de se protéger des morsures du froid. Et en bonne sudiste qui se respecte, je n’arrive pas à m’y faire. J’ai à peine retrouvé mon bonnet hier. J’ai bien ma superbe écharpe American Apparel pour le cou, les épaules, et le bas du  visage, mais le pire, ce sont les mains et les pieds. Entre les baskets totalement inadaptées, les bottes qui finissent avec la semelle qui se décollent, va falloir se faire une raison , et aller chercher en soldes de bonnes chaussures fourrées. Celles que portaient ma marraine et dont j’ai toujours rigolé, vous voyez? Genre celles-là
Et vous, vous réagissez comment face au froid?
Publicités

À propos de amelie75

Maman au cube, je blogue mon cheminement en parentage qui a commencé à Paris et se poursuit au Québec.

3 réponses à “Glagla, l’hiver est là

  1. Petit instant de snobisme : à Londres, il fait 5°C… Rien à voir avec les -12°C de Paris, hé hé hé ;)Et puis, dans 17 jours, direction Dubaï ! Le froid, connait pas ;)Bon courage ! (et sans rancune ?);)

  2. Quand mes hommes sont partis, je me reglisse sous la couette (ça ne va pas durer !). Il fait tellement froid qu’à l’hôpital, on nous a demandé d’apporter une douillette pour le bb.

  3. Merci les filles pour vos messages! ;)Je n’en reviens pas Ozalid qu’il fasse si chaud à London, même à Perpignan, il ne fait pas cette température. :DDéjà votre départ… bon voyage, et bonne installation. ça fait rêver tout ça…pherenike, tu me fais rêver toi aussi avec la couette. Chez vous, ça doit être la Sibérie. La douillette, c’est quoi? une petite couverture, ou une turbulette? Je crois t’avoir passé un nid d’ange hérité de ta tante. Si tu veux, je peux ressortir ma machine à coudre, j’avais pensé à t’en faire un tout neuf, ou une petite turbulette en pilou ou polaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :