Celles qui nous rassurent

Dans la vie de mère, heureusement qu’il y a celles qui nous rassurent. Pour moi, ce matin, ça a été de croiser, comme tous les matins, alors que moi je quitte l’école maternelle après la dépose de Fifille n°1 pour me rendre au travail, la maman de son petit camarade M., courant essoufflée pour le conduire en classe. Avec le commentaire: »aujourd’hui maman va être trèèès en retard ».
Soyons clairs, il ne s’agit pas de s’autosatisfaire devant les autres. Mais de voir que je ne suis pas la seule à me sentir débordée et engagée dans une course contre la montre tous les matins ou presque, ça fait chaud au coeur. Au moins, j’ai des compagnes de galère 😉

Publicités

À propos de amelie75

Maman au cube, je blogue mon cheminement en parentage qui a commencé à Paris et se poursuit au Québec.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :